La princesse emboîta le pas à Madame Ténardier et plus personne ne la revit jamais. Des rumeurs disent qu'un jour, un malfrat nommé Jean Valjean, arrivé par hasard à la maisonnette des Ténardiers, eut pitié de la princesse-Cosette. Il la leur acheta. Un certain Victor Hugo s'empara de l'histoire et en fit un roman dont très peu de personnes entendirent parler.

Deuxième choix:

De l'autre côté, le chemin longeait un arc en ciel et tout au bout de cet arc en ciel, se trouvait un château. La princesse cogna à la lourde porte qui s'ouvrit aussitôt.

Chanson de la princesse:(sur l'air de la chanson de Calogero: est-ce qu'il va me faire un signe)

J'espère mon Prince charmant

Je l'attends

Tout le temps

Comment créer un espoir

De le voir

Lui raconter qui je suis

Dans la vie je souris

Lui dire qu'à deux ce sera

Plus sympa

Aussi vrai que de loin je l'appelle

J'attends de lui quelques nouvelles

Aussi vrai qu'j'arrête pas d'y penser

Si seulement je pouvais le trouver

Est-ce qu'il va me faire un signe

M'écrire un mot de quelques lignes

J'ai qu'une prière à lui adresser

Si seulement il voulait me trouver

Je continue de chercher

Les hivers, en été

Pendant ce temps je mûris

Ma vie

Quand enfin je serai prête

J'irai seule vers ma quête

Je trouverai le chemin

De sa main.

Aussi vrai que de loin je l'appelle

J'attends de lui quelques nouvelles

Aussi vrai qu'j'arrête pas d'y penser

Si seulement je pouvais le trouver

Est-ce qu'il va me faire un signe

M'écrire un mot de quelques lignes

J'ai qu'une prière à lui adresser

Si seulement il voulait me trouver

Est-ce qu'il va me faire un signe

M'écrire un mot de quelques lignes

J'ai qu'une prière à lui adresser

Si seulement il voulait me trouver.

A SUIVRE...