La Comtesse de Bragada et son grimoire

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 12 avril 2007

Messire 1

Pour animer une soirée d'anniversaire:

DIFFERENTES VERSIONS D'UNE MÊME HISTOIRE:

"Messire décide d'aller à la cueillette des champignons. En pleine forêt, une envie pressante lui vient. Il va se cacher derrière un petit bosquet, glisse sur les feuilles, s'emmêle les pieds dans son pantalon et finit par uriner dans sa culotte."

Lire la suite

vendredi 2 mars 2007

Le parcours initiatique d'une princesse 8

La princesse emboîta le pas à Madame Ténardier et plus personne ne la revit jamais. Des rumeurs disent qu'un jour, un malfrat nommé Jean Valjean, arrivé par hasard à la maisonnette des Ténardiers, eut pitié de la princesse-Cosette. Il la leur acheta. Un certain Victor Hugo s'empara de l'histoire et en fit un roman dont très peu de personnes entendirent parler.

Deuxième choix:

De l'autre côté, le chemin longeait un arc en ciel et tout au bout de cet arc en ciel, se trouvait un château. La princesse cogna à la lourde porte qui s'ouvrit aussitôt.

Chanson de la princesse:(sur l'air de la chanson de Calogero: est-ce qu'il va me faire un signe)

J'espère mon Prince charmant

Je l'attends

Tout le temps

Comment créer un espoir

De le voir

Lui raconter qui je suis

Dans la vie je souris

Lui dire qu'à deux ce sera

Plus sympa

Aussi vrai que de loin je l'appelle

J'attends de lui quelques nouvelles

Aussi vrai qu'j'arrête pas d'y penser

Si seulement je pouvais le trouver

Est-ce qu'il va me faire un signe

M'écrire un mot de quelques lignes

J'ai qu'une prière à lui adresser

Si seulement il voulait me trouver

Je continue de chercher

Les hivers, en été

Pendant ce temps je mûris

Ma vie

Quand enfin je serai prête

J'irai seule vers ma quête

Je trouverai le chemin

De sa main.

Aussi vrai que de loin je l'appelle

J'attends de lui quelques nouvelles

Aussi vrai qu'j'arrête pas d'y penser

Si seulement je pouvais le trouver

Est-ce qu'il va me faire un signe

M'écrire un mot de quelques lignes

J'ai qu'une prière à lui adresser

Si seulement il voulait me trouver

Est-ce qu'il va me faire un signe

M'écrire un mot de quelques lignes

J'ai qu'une prière à lui adresser

Si seulement il voulait me trouver.

A SUIVRE...

samedi 27 janvier 2007

Préambule à la fête

Faisons la fête:

Préparons costumes et spectacles pour qu'ambiance il y ait?

Inoubliable sera le cadeau jusqu'à la fin des temps!

Il était une fois une princesse qui rêvait de devenir reine à la place de la reine, sa mère. Elle détestait les cours de maintien, de chant , de dessin et les précepteurs qui lui enseignaient l'étiquette pour faire d'elle une princesse digne de ce nom.

Elle passait donc ses journées à râler, s'insurger, manifester, défiler avec les princes et princesses des royaumes voisins qui la soutenaient.

« Mère, je veux être reine aujourd'hui. J'ai horreur d'apprendre à devenir princesse d'autant que j'ai déjà toutes les capacités pour vous remplacer car je sais très bien ne rien faire. »

« Très bien ma fille, viens au prochain conseil. Nous devons débattre de la répartition des tâches pour organiser le bal des débutantes, celui où les princesses de 18 ans se présentent au monde. »

Le jour dit, les membres des différents ministères s'assirent avec la reine et la princesse autour d'une grande table ovale. Une discussion s'engagea. Le ton monta vite lorsque le régisseur des festivités accusa le responsable des finances de saboter son travail. Ce dernier décréta que le budget exigé dépassait de beaucoup le raisonnable pour de pareilles frivolités. Des clans se constituèrent et bientôt ce fut une énorme pagaille dans la salle d'audience. Les 17 ans et demi de la princesse prirent parti pour le régisseur des festivités. Adieu entendement, sagesse et discernement.

La reine resta en dehors du conflit et reporta la réunion au lendemain en demandant à chacun de penser à une solution plutôt qu'à l'énumération des problèmes.

« Pourquoi mère ? Il fallait faire plier les gens à votre volonté! C'est leur fonction de vous obéir.»

«Si j'imposais injustement mon avis, ce serait la révolution et le but réel serait perdu de vue. Chacun voudrait faire triompher son opinion. De mettre les gens en accord est un énorme travail.»

«Oh, je crois que je comprends.

J'imaginais qu'il fallait simplement ordonner pour commander.

Je vais peut-être attendre finalement avant de prendre votre place. »