Après un nouvel épisode neigeux...

...nous reprenons le travail. Regardez bien la bâche verte, c'est la dernière fois que vous la verrez puisque nous mettons les fenêtres de la tourelle.

Comme le toit de la tourelle va être végétalisé par des beaux gosses la semaine prochaine, nous posons une membrane cahoutchoutée qui, même en pleine chaleur, ne dégage aucune substance polluante et doit durer au moins 50 ans!

Bon, Daniel a fait le cochon avec le joint silicone bio autour des vitrages, mais un peu d'huile de coude en viendra à bout.

C'est bientôt la quille, nous faisons les finitions de la fenêtre à projection.

et l'heure du repos a sonné

À suivre encore une fois...