Bon, j'ai passé mon diplôme "es toiturière" pour me reposer les bras de couper les bardeaux. Un petit coup de balayette pour nettoyer le champ opératoire...

et je me lance

Maintenant que les premières rangées de bardeaux sont posées, nous allons chercher l'ossature de la tourelle avec la remorque de mon cousin et la montons sur le toit (la tourelle pas la remorque!). Le beau Joël nous aide car le dessus de tonoo est très lourd. Donc nous le faisons glisser le long de l'échelle, mais il n'y a pas de photo car la paparazzi pousse elle aussi!

Une fois sur le toit, je reprends l'appareil photo pour immortaliser l'instant. Souriez!

Joël tente une petite danse de hoola hop...

Bon, c'est pas gagné.

Maintenant le positionnement définitif:

Une photo vue de dedans

...et TADAAA

Et bien, je trouve l'ensemble très réussi, moi.

Ça avance, ça avance...

À suivre...