Bon, reprenons. Les tasseaux sur le toit sont posés. Maintenant nous pouvons souffler l'isolation et commencer à poser les bardeaux de chataigner.

Tout d'abord une petite prière comme d'hab! Et ça souffle! (certes il y a de la cellulose qui vole comme de la neige, c'est sûrement l'hiver qui veut ça!)

Puis départ de la machine à souffler... (pour l'occasion retour du beau gosse Grégory.)

...avec son monstre style Loch Ness (le monstre de la machine à souffler, pas le beau gosse! il faut tout vous dire!) qui n'en fait qu'à sa tête

Un petit coup de balai, bon peut-être que je l'aurais donné ailleurs que sur le toit

Puis un début de toiture

Oh! Un Bouddha!

Puis début du bardage façon gros tonneau.

Et la deuxième couche

Sympa! J'adore.

Petit à petit, la hourte en chantier s'achemine vers la fin.

À suivre...