La Comtesse de Bragada et son grimoire

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 31 mai 2008

L'Exode des Abysses

(Vieux conte retrouvé dans une malle poussiéreuse, plein de défauts mais que j'aime bien, illustré à l'époque par Rozenn)

PCHIIIIT! Le parchemin est parti en fumée.

"Et bien dis-donc, quel cadeau! Comment te remercier, c'est magnifique, c'est merveilleux..."

"Tu me remercieras plus tard, pour lors, tu dois aller voir qui a besoin de toi."

Et Guénite de dire BIS

"moi je vous quitte

et moi je reste

bonne fête

bonne chance"

S'élançant alors avec son delta plane à tuyères magnéto-hydro- dynamiques, une des deux Guénites part rejoindre Cali, Matatou et Kimbo.

À SUIVRE...

lundi 26 mai 2008

Coup de vent (extrait)

Depuis une semaine, il trotte dans la tête de Pernelle de chausser des patins à roulettes sur le filin d'acier et ainsi d'exécuter une triple vrille, portée la vitesse. Elle ne sait comment l'annoncer au directeur du cirque à l'air bancal. Elle se rend bien compte de la dangerosité de l'acrobatie mais quelque chose en elle la pousse à la tenter. Quelque chose comme si sa vie en dépendait.

« S'il te plaît Monsieur le directeur, je veux faire ce saut. Regarde, le cirque n'attire plus grand monde. C'est peut-être là une chance d'y remédier. Les gens sont friands de sensationnel, ils aiment voir les autres prendre des risques. »

Après bien des « non », « c'est de la folie », ou encore « tu vas te tuer! », le directeur du chapiteau à l'air bancal accepte. Il sait qu'elle a raison. Le cirque mourra s'il n'offre rien d'exceptionnel. Le rire et l'amusement simple ne satisfont plus les spectateurs. Il leur faut plus, beaucoup plus. Le grand frisson. L'accident peut-être?

Plumeau fixe Pernelle et le directeur du chapiteau à l'air bancal d'un regard désapprobateur comme s'il pressentait un grand malheur. Mais écoute-t-on les chats nés dans un cirque? Aussitôt dans toute la ville des affiches se placardent sur les murs et les panneaux de bois.

« Avis à la population,

Bientôt dans notre ville un événement sans précédent. Pernelle, la funambule du cirque du boulodrome va tenter la vrille de la mort en patins à rouletteS.

Qu'on se le dise! »

Voilà, plus question de reculer. Le sort en est jeté.

vendredi 16 mai 2008

L'Exode des Abysses

(Vieux conte retrouvé dans une malle poussiéreuse, plein de défauts mais que j'aime bien, illustré à l'époque par Rozenn)

Pendant ce temps retournons faire un tour chez notre fée Guénite. La cérémonie vient de s'achever ouvrant sur une fête qui durera 6 mois. Les confettis et les serpentins volent dans tous les sens. Tout le monde chante, rit, danse. Au pays des magiciens, fées et sorcières, il est de mise de s'amuser. Un brouhaha de voix couvre l'assemblée chacun y allant d'une petite chanson en tapant dans ses mains et en se dandinant.

C'est au milieu de tout ce vacarme que la fine oreille de Guénite perçoit comme un appel au tam-tam.

Il s'agit du TATATA TAMTAMTAM TATATA de Matatou, Cali et Kimbo. Alors d'un geste, la fée demande le silence absolu.

"Ah dis donc, c'est bien ce qu'il me semblait, quelqu'un m'appelle. Je vais devoir vous quitter mes chers amis!"

"Non, tu ne partiras!" intervient la sorcière Magali, "j'ai une autre solution. Comme je suis arrivée en retard, je n'ai pas encore eu le temps de t'offrir mon cadeau de mariage. Le voici" Et ce faisant, elle tire de son manteau de paillettes et de diamants, un parchemin.

Alors Guénite se met à lire:

À SUIVRE...

mardi 6 mai 2008

L'Exode des Abysses

(Vieux conte retrouvé dans une malle poussiéreuse, plein de défauts mais que j'aime bien, illustré à l'époque par Rozenn)

Revenu au rivage, Matatou s'empare de son tam-tam et envoie un peu partout des messages dans l'espoir d'obtenir une explication.

Heure après heure, des réponses parviennent aux enfatns. Il y a de tout, il faut trier.

Parmi tout ceux là, un semble particulièrement intéressant:

TATAM TATAM TAM TAM

TATAM TATAM

TATATA TAMTAMTAM TATATA

Ce qui veut dire à quelque chose près: seule une fée peut vous répondre, joignez la par le code: TATATA TAMTAMTAM TATATA

À tour de rôle, Kimbo, Cali et Matatou se relaient pour taper ce TATATA TAMTAMTAM TATATA

Toute la nuit durant, sous la lune montante, résonne le TATATA TAMTAMTAM TATATA.

À SUIVRE...